community manager freelance

Community manager freelance: faire des réseaux sociaux un accélérateur de votre croissance !

Facebook, Instagram, YouTube Linkedin ou encore Twitter… Les réseaux sociaux sont devenus de véritables accélérateurs de croissance pour les marques et les entreprises. En effet,  en mettant en place une communication performante sur les réseaux sociaux, un community manager peut vous permettre d’accroître votre visibilité en ligne, générer des leads, recruter de nouveaux talents ou vous différentier de la concurrence en affirmant votre identité de marque. Pour atteindre ces résultats, le community manager doit déployer la bonne stratégie. Voici 6 points essentiels à retenir !

Point 1 – Faire un état des lieux et définir ses objectifs

stratégie réseaux sociaux ebusinext

Le community manager doit se poser des questions simples telles que : Où se situe mon entreprise, ma marque ? Quel est son degré de visibilité actuelle ? Où en sont les principaux concurrents ?

Grâce à cela, il peut évaluer votre situation actuelle et dessiner une feuille de route avec des objectifs clairs à atteindre. Il peut s’appuyer sur la méthode SMART, qui a largement fait ses preuves, pour définir les objectifs. Ceux-ci devront être à la fois Spécifiques, Mesurables, Atteignables, Réalistes et Temporels.

Point 2 – Cibler la bonne audience

définir son buyer persona

Une stratégie social média ne sera efficace que si elle s’adresse à la bonne personne, à la bonne cible.

Pour ce faire, votre community manager doit d’abord définir vos buyers persona, c’est-à-dire vos clients types correspondant à vos cibles prioritaires. Qui sont-ils ? Quelles sont leurs attentes ? Leurs besoins ? Leurs comportements ? Etc.

En balayant le plus large possible pour dresser le portrait-robot de votre audience, le community manager peut alors monter un discours parfaitement adapté à son profil tout en sachant où le trouver, et à quel moment.

Il pourra alors bâtir un calendrier éditorial, outil essentiel pour se donner un cadre à suivre et un timing à respecter. C’est également un bon instrument pour avoir une vue d’ensemble claire sur les actions en cours et celles à venir.

Point 3 – Adapter la forme de vos messages

Il est important de souligner que chaque réseau social a son propre public, langage et codes.

Par exemple, quand Youtube permet de vulgariser des vidéos, Instagram vous permet de valoriser votre image de marque via des photos. Sur LinkedIn qui est plus professionnel, votre community manager pourra relayer des articles ou infographies concernant votre domaine d’activité et démontrant votre expertise. Twitter est une source d’information par excellence, adapté à la curation de contenu. Facebook enfin, se positionne plus comme un média qui divertit et transmet les nouveautés.

Si votre community manager adapte la forme de votre message au média utilisé, il n’oubliera pas non plus de varier vos contenus, en alternant les textes avec des illustrations, des infographies, des enquêtes ou encore des vidéos.

Point 4 – Le coup de pouce de la publicité 

Face à la recrudescence des marques et entreprises sur les réseaux sociaux d’une part, et le changement de modèle économique des médias sociaux qui s’appuient sur divers algorithmes pour réduire la portée naturelle des pages professionnelles d’autre part, il devient presque indispensable de s’appuyer sur le social ads ou publicité pour obtenir de la visibilité sur les réseaux sociaux.

L’un des avantages de la publicité sur les réseaux sociaux est le fait de pouvoir configurer ses campagnes de manière très précise avec un maximum de détails.

19% des utilisateurs de réseaux sociaux ont déjà effectué un achat suite à une publicité vue sur un réseau social

Point 5 – Le coup de pouce des influenceurs 

Mathilde_mu marketing d'influence

Au moment où il est de plus en plus difficile d’interagir avec les consommateurs, les marques et les annonceurs cherchent les moyens les plus efficaces de toucher leurs cibles.

Véritable tendance, le marketing d’influence permet de répondre à cette problématique en s’adressant de façon pertinente à des audiences bien précises en passant par l’intermédiaire d’un influenceur.

Le marketing d’influence consiste à utiliser la renommée, la portée et l’authenticité d’un influenceur notamment sur les réseaux sociaux pour apporter de la visibilité et de la crédibilité à une marque. Par le biais de son expertise, de sa popularité, ou de sa personnalité, ce partenaire peut  devenir prescripteur de vos produits.

“92 % des consommateurs ont davantage confiance en du contenu publié par une personne que par une marque.” Hubspot

Il existe plusieurs pratiques de marketing d’influence auxquelles on peut avoir recourt. Elles peuvent aller d’une simple identification de votre marque sur une publication de l’influenceur, à une vidéo entière dédiée à vos produits. Chaque collaboration dépendra de votre budget mais aussi de la notoriété de l’influenceur.

Implémenter l’influence marketing, c’est s’appuyer sur une véritable armée d’ambassadeurs, des fidèles défenseurs de votre enseigne, qui vous recommanderont à leur tour. L’objectif ultime est de stimuler vos ventes et de réaliser plus de bénéfices.

Le marketing d’influence génère un ROI moyen de 7,65 dollars pour 1 dollar investi.

Point 6 – Community Manager ou Social Media Manager ?

Bien que ces deux métiers soient complémentaires et difficilement dissociables, elles sont pourtant différentes.

Pour faire simple, le Social Media Manager est le stratège tandis que le Community Manager s’occupe de la partie « opérationnel » !

Chez eBusinext, nous vous apportons les deux compétences à partir de 250€ par mois. N’hésitez pas à nous solliciter !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Appelez maintenant